Advisory On COVID-19 (Update 14), Communiqué d’information COVID-19 (mise a jour 14)

=====TEXTE FRANÇAIS CI-BAS=====

The following is from Own The Podium

SPORT MEDICINE ADVISORY COMMITTEE UPDATE:

Disease Update
The number of confirmed cases of COVID-19 is over 3.1 million with 975,000 recovered and 219,287 deaths. There are documented cases in over 213 countries or territories.  While some countries have slowed the doubling rate of new cases and deaths, other areas in the world are seeing these rates continue to accelerate. We are continuing to see prolonged second waves in countries that had relaxed their restrictions and are monitoring this closely as this will have an impact on how other countries including Canada manage restrictions and relaxations in the future.

cv19

In Canada we have over 50,000 cases, 2859 deaths and 19,000 (38%) recovered. Of the 28,000 presently active cases in Canada 97% are classified as mild. At present our doubling time has prolonged to every 16 days. Although the curve continues to flatten in Canada there remains a lot of risk involved in relaxing restrictions too early and we can only reemphasize that in Canada there are limited resources available and asymptomatic spread is occurring. Continue to assume all others you may encounter may have COVID and act with that in mind and continue to maintain physical distancing vigilance. Many provinces are starting to prepare plans for staged relaxation of restrictions as is considered safe in their specific area. This progressive relaxation of restrictions will have an impact on training and access to facilities, but timing will differ across regions and across different sports and is yet to be finalised or confirmed.

Training
As per the previous updates we strongly encourage athletes to take this enforced self-isolation period to work with their Coaches, HPDs, IST and CMOs to address any known biomechanical and physical deficiencies that are easily addressed with home training and NOT to be attempting to reach peak performance this summer (the rationale has been addressed in earlier releases). In addition we would recommend taking this opportunity to also work on mental training.

Institutes and Training Facilities
At this stage all Canadians remain under national and provincial public health guidance and as such all institutes and public training facilities remain closed at this time. As information changes it will be updated.

Return to Training in Groups
At a Town Hall call involving NSOs and national sport partners on 27 April a Risk Assessment Tool for Sport that will allow groups and teams to assess risk and mitigation of this risk was presented in a draft form. The SMAC group, in concert with COCCPC and OTP are finalising this tool (to be made available on 1 May 2020) and will continue to collect information from WHO and other countries to create the best path forward for returning to training.

Despite a number of nations returning to group training this week, in Canada physical distancing measures remain in force and we are thus not able to start group training at this point in time. Any decisions regarding return to group training would ultimately be in conjunction with provincial / local health authorities, provincial / local government bodies, your sports associations as well as OTPCPC and COC.

It cannot be emphasized enough that groups, teams or sports should go through this risk assessment process carefully in planning for the safety of their athletes, coaches and the larger population in general when the return is possible. Ultimately local health officials will need to be on board as different provinces, regions and cities are affected differently with COVID-19 and as a result may have unique policies regarding gatherings of individuals that will determine when and how group training may resume in different regions.

Mental Health Update
Leading mental health authorities and advocacy groups are calling for an increase in mental health resources to cope with the threat of an “echo pandemic”, the significant rise in mental health issues in those significantly affected by COVID-19. The Canadian Sport community is not immune to this echo pandemic, and to help flatten the mental health spike, a preventative and proactive approach must be taken. To help mitigate the ill-effects of stress, protect mental health and promote mental fitness, it is recommended that we practice psychological hygiene as part of the daily routine. The following are some activities to be considered.
Emotional Tolerance
We must remember that emotions are an integral part of the human experience; they are there to protect us, guide us and help us recognize what we need. We should accept that our emotions are real and valid responses to this abnormal event. By understanding our emotions and core needs, we are able to increase our emotional tolerance. Valuable steps in this process include:

  • Naming the emotion we are experiencing (e.g., I feel anxious and overwhelmed) and recognizing it as normal and valid (e.g., just my emotions doing their job in these times of uncertainty)
  • Accepting the emotion as a normal aspect of our experience (e.g., It’s understandable that I have heightened level of anxiety given the current situation)
  • Identifying needs by exploring what the emotion is revealing or why it is important (e.g., I want to be safe and need to take necessary precautions)

Stress Management
COVID-19 is an unprecedented event. As such, there is no rule book to follow and it is inevitable that stress and anxiety levels rise given the uncertainty and unpredictability of the situation we are facing. However, it is important to remember that not all stress is bad; it depends on our perspective, competencies, and support. Adversity is part of high performance sport, therefore, athletes, coaches, and IST members can use existing skills to manage challenges and the unknown. COVID-related stress management tips include:

  • Protective physical and psychological factors
    • Engaging in physical distancing
    • Washing hands and wearing a mask and gloves when out in public
    • Staying home, especially if sick
    • Reducing information by taking breaks from watching or listening to news
    • Maintaining a sense of balance by pairing intense information processing with light activities (e.g., watching or reading something amusing, playing a game).
  • Stress management
    • Identifying stressors and focusing on the knowledge and skills we have to manage them – keeping our confidence greater than our fears
    • Connecting with others and expressing worries and concerns to feel supported
    • Taking care of our body by exercising, eating and sleeping well, and limiting our alcohol intake
    • Spending time outdoors to benefit from mother nature’s healing effects
    • Doing breathing / relaxation exercises
    • Having fun and staying stimulated by trying out new activities / hobbies

Mindfulness
Mindfulness is deep awareness of the present moment. It reflects our ability to BE.HERE.NOW with an accepting, nonjudgmental attitude. Mindfulness helps us to embrace all human experiences, regulate emotions, improve focus and sleep, and boost immunity. A daily dose of mindfulness training can make a world of difference.

  • Try the mindfulness app “Calm” for free for one month by clicking here

Gratitude and Growth
To help balance the part of the brain that becomes activated when exposed to perceived threat and danger (the amygdala), we can even out the input by focusing on what is good. This can be done by scanning the world around us for three good things and writing those things down at the end of each day. This activity has shown to improve levels of optimism, happiness and subjective well-being.

We can also mitigate the stress response by adopting a “challenger” mindset and looking for opportunities for growth and learning that comes with the challenge we are facing. For example, this quarantine is a great opportunity to build mental fitness and resilience skills, which can help enhance sport performance when back to training and competition.
Take a proactive and preventative approach and practice psychological hygiene on a daily basis.

AN UPDATE WILL BE PROVIDED EVERY WEDNESDAY AT 4:00 PM EDT OR AS REQUIRED.

Updated links from the Government of Canada and WHO

https://www.canada.ca/en/public-health/services/diseases/coronavirus-disease-covid-19.html#faq
https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019
Provincial Information

Further Questions:

Chief Medical Officers of the Sport Medicine Advisory Committee.

Dr. Mike Wilkinson, Canadian Olympic Committee: mwilkinson@olympic.ca
Dr. Andy Marshall Canadian, Paralympic Committee: amarshall@paralympic.ca
Dr. Suzanne Leclerc, Institut National du Sport du Québec: sleclerc@insquebec.org
Dr. Doug Richards, Canadian Sport Institute Ontario: drichards@csiontario.ca
Dr. Brian Benson, Canadian Sport Institute Calgary: bbenson@csicalgary.ca
Dr. Paddy McCluskey, Canadian Sport Institute Pacific: pmccluskey@csipacific.ca

=====FRANÇAIS=====

Cette mise-a-jour de À nous le podium

MISES À JOUR DU COMITÉ CONSULTATIF DE MÉDECINE SPORTIVE :

Mise à jour au sujet de la maladie

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 est de plus de 2,5 millions, dont 690 000 sont guéris et 177 608 sont morts. Il existe des cas documentés dans plus de 213 pays ou territoires. Si certains pays ont ralenti le taux de doublement des nouveaux cas et des décès (il est actuellement d’environ 10 jours au Canada), d’autres régions dans le monde voient ces taux continuer à s’accélérer. Nous continuons de voir des deuxièmes vagues prolongées dans les pays qui ont assoupli leurs restrictions. Les responsables de la santé du Canada suivent de près cette évolution, car elle aura des répercussions sur la manière dont d’autres pays, notamment le Canada, gèreront les mesures de restriction et d’assouplissement à l’avenir. Un certain nombre de pays européens ont commencé à assouplir leurs restrictions de circulation (y compris les activités en petits groupes) cette semaine, il est encore trop tôt pour en mesurer l’impact à ce stade.

Au Canada, nous avons plus de 38 000 cas, 1 834 décès et 13 000 (34%) personnes guéries. Sur les 23 000 cas actuellement actifs au Canada, 97 % sont classés comme légers. Au Canada, le taux de dépistage a augmenté avec environ 6,4 % de tests positifs. Parmi les cas positifs, 77% n’ont pas de contact connu. Bien que les courbes continuent de s’aplatir au Canada, assouplir les restrictions trop tôt pose encore un grand risque et nous ne pouvons que souligner à nouveau qu’au Canada, les ressources disponibles sont limitées et que la propagation est asymptomatique. Continuez à supposer que toutes les autres personnes que vous pouvez rencontrer peuvent avoir une COVID et agissez en gardant cela à l’esprit et continuez à maintenir une vigilance quant à la distanciation physique. Malgré les reportages des médias sur certains sports ou ligues discutant de la reprise des activités en juin, ce n’est pas imminent au Canada. Il est encore trop tôt pour que nous commencions à nous entraîner en groupe ou dans des installations communes, car les risques de transmission et d’infection sont encore très élevés. La date à laquelle il sera à nouveau possible de s’entraîner en petits groupes en personne dépendra entièrement des règlementations locales, provinciales et nationales en matière de santé publique.

Entraînement
Comme indiqué dans les mises à jour précédentes, nous encourageons fortement les athlètes à profiter de cette période d’isolement obligatoire pour travailler avec leurs entraîneurs, les DHP, les ÉSI et les médecins en chef afin de corriger les déficiences biomécaniques et physiques connues qui peuvent être facilement réglées par un entraînement à domicile et de NE PAS essayer d’atteindre des performances maximales cette année (la justification a été abordée dans les versions précédentes). Si vous présentez des symptômes, vous ne devez pas vous entraîner avant d’avoir contacté votre médecin d’équipe, votre médecin en chef, le médecin de votre ICS ou votre médecin de famille afin d’éviter toute complication potentielle, etc.

Instituts et centres d’entraînement
À ce stade, tous les Canadiens restent sous la direction des services de santé publique nationaux et provinciaux et, à ce titre, tous les instituts et centres d’entraînement publics restent fermés dans un avenir rapproché.

Retour aux entraînements en groupe
Avec l’amélioration des conditions météorologiques et grâce aux mesures de distanciation physique, les taux d’infection de la pandémie de COVID-19 commencent à s’améliorer dans certaines régions du pays. De nombreux athlètes et équipes sont impatients de recommencer à s’entraîner en petits groupes, l’objectif pour plusieurs étant de participer à des compétitions.

Au Canada, comme des mesures de distanciation physique restent en vigueur, nous ne sommes pas encore prêts à commencer un entraînement de groupe pour le moment, et toutes les décisions à ce sujet seraient en fin de compte prises en collaboration avec les autorités sanitaires provinciales/locales, les organismes gouvernementaux provinciaux/locaux, vos associations sportives ainsi que ANP, le CPC et le COC.

Pour aider à la planification d’une reprise future de l’entraînement, le groupe de réponse à la COVID du CCMS travaille sur un outil d’évaluation des risques pour aider à guider les organisations sportives nationales, les entraîneurs, les équipes et les athlètes.

Les aspects qui seront pris en compte dans l’outil d’évaluation des risques pour votre sport comprennent les moyens de transport des athlètes vers le site d’entraînement de groupe, ainsi que les facteurs d’atténuation que chaque équipe/sport devra évaluer et prévoir d’inclure:

  • Comprendre la situation actuelle de COVID-19 aux niveaux local, provincial et national
  • Plan de préparation et d’intervention d’urgence en cas d’apparition de cas de COVID-19 dans le groupe d’entraînement
  • Coordination logistique
  • Coordination des intervenants et communication des risques
  • Capacité d’isolement de la communauté locale au cas où une épidémie se propagerait à cette communauté
  • Mesures spécifiques qui doivent être mises en place pour l’entraînement afin de minimiser tout risque de COVID-19 dans le groupe d’entraînement

On ne peut trop insister sur le fait que les groupes, les équipes ou les sports doivent passer par ce processus d’évaluation des risques pour planifier la sécurité de leurs athlètes, de leurs entraîneurs et de la population en général. Les responsables locaux de la santé devront être d’accord, car les provinces, les régions et les villes sont affectées différemment par la COVID-19 et peuvent donc avoir des politiques uniques concernant les rassemblements d’individus qui détermineront quand et comment l’entraînement en groupe peut reprendre dans différentes régions.

L’outil d’évaluation des risques sera fourni la semaine prochaine aux ONS en consultation avec les médecins en chef. Une réunion publique sera organisée le lundi 27 avril à 11h (heure du Pacifique) / 14h (heure de l’Est) pour discuter de l’outil d’évaluation des risques. Une invitation sera lancée par ANP aux représentants du réseau COPSIN, aux directeurs généraux et directeurs de la haute performance des ONS, au COC, au CPC et à Sport Canada.

Nutrition
Combattre les fringales liées à la COVID-19 et comment contrôler l’alimentation reliée au stress pendant la pandémie

Il ne fait aucun doute que nous sommes tous confrontés à au moins une forme de stress en ce moment, il n’est donc pas surprenant que nous soyons confrontés à l’alimentation reliée au stress ou aux émotions. C’est une réalité et ce n’est PAS votre faute !

En période de stress aigu, nous libérons du cortisol et en cas de stress prolongé, comme c’est le cas actuellement, le taux de cortisol peut augmenter, ce qui peut accroître la faim. Ceci, ajouté au défi d’être à proximité de la cuisine : garde-manger et réfrigérateur, peut rendre encore plus difficile d’arrêter de grignoter sans fin ! Les gens gèrent le stress différemment ; certains aiment cuisiner et essayer de nouvelles recettes, (ce qui complique aussi la tâche d’être suffisamment discipliné pour ne pas se laisser aller à de nouvelles créations sucrées ! Si vous sautez des repas, vous pourriez être plus enclin à manger de façon émotionnelle ou même à faire des excès alimentaires le soir.

Voici d’autres facteurs qui peuvent contribuer à une consommation (excessive) de nourriture et de collations :

1- La façon dont vous gérez le stress
2- Votre environnement
3- Les horaires ! (ou leur absence !)
4- Disponibilité de la nourriture
5- Et…vos émotions !

Vous trouverez ci-dessous quelques stratégies qui vous aideront à éviter le grignotage sans fin et à retrouver de meilleures habitudes alimentaires.

1. GESTION DU STRESS:

  • Restez actifs!
  • Ne restez pas assis plus de 3 heures d’affilée
  • Appelez un ami
  • Essayez quelque chose de nouveau ou renouez avec une ancienne habileté.

2. VOTRE ENVIRONNEMENT:

Sortez de la cuisine ! Essayez d’installer votre aire d’entraînement et votre espace dans un endroit désigné LOIN du garde-manger et du frigo!

3. HORAIRES:

Les horaires sont tellement importants ! Essayez de vous en tenir à votre programme/plan quotidien comme vous le feriez si vous étiez en entraînement régulier, avec vos heures de repas et de collation programmées à l’avance ! Préparez vos repas et collations et vos aliments de récupération la veille comme vous l’auriez fait en quittant la maison ! Le fait de retrouver un sentiment de normalité vous aidera à conserver des habitudes alimentaires régulières. Assurez-vous de continuer à manger toutes les trois ou quatre heures afin de vous assurer que vous recevez suffisamment de nutriments pour gérer votre santé.

4. DISPONIBILITÉ DE LA NOURRITURE:

Les aliments que vous gardez à la maison ont un effet important sur vos choix alimentaires. Ne stockez pas de nourriture ! Une bonne règle de base : utilisez ce que vous avez à la maison avant d’en acheter d’autres ! Permettez-vous d’acheter UNE de vos friandises préférées chaque semaine (ou toutes les deux semaines) à l’épicerie.

Collations pensées ! Mettez l’accent sur les collations riches en fibres et en protéines pour vous aider à vous sentir rassasié plus longtemps et à réduire vos fringales ! Visez de consommer 20 g de protéines 4-5 fois par jour et un minimum de 25 g de fibres !

Idées de collations:

  • Une poignée d’amandes/graines
  • Bouchées protéinées (https://www.floridacitrus.org/oj/recipes/no-bake-orange-protein-balls/)
  • Yogourt grec/Skyr ou fromage cottage (ajoutez des fruits en conserve, secs ou frais !)
  • Mélange du randonneur : ½ tasse de céréales Chex ou Cherrios avec ¼ tasse d’amandes et ¼ tasse de fruits séchés (respectes la portion d’une tasse) avec quelques bonbons de Pâques (smarties) pour satisfaire la dent sucrée
  • Muffins, craquelins, granola, barres granola
  • Crudités et tzatziki ou avec beurre de noix et de soja

N’oubliez pas de vous hydrater ! Cela vous aidera également à éviter les excès de grignotage ! Méfiez-vous des liquides à forte teneur en calories comme les cafés spéciaux, les boissons alcoolisées. Essayez plutôt ½ tasse de jus d’orange à 100% avec de l’eau pétillante ou des smoothies et eaux aromatisées faits maison, ainsi que des thés et cafés décaféinés.

Liens du gouvernement du canada et de l’OMS

https://www.canada.ca/en/public-health/services/diseases/coronavirus-disease-covid-19.html#faq
https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019
Provincial Information

Questions:

Dr. Mike Wilkinson, Canadian Olympic Committee: mwilkinson@olympic.ca
Dr. Andy Marshall Canadian, Paralympic Committee: amarshall@paralympic.ca
Dr. Suzanne Leclerc, Institut National du Sport du Québec: sleclerc@insquebec.org
Dr. Doug Richards, Canadian Sport Institute Ontario: drichards@csiontario.ca
Dr. Brian Benson, Canadian Sport Institute Calgary: bbenson@csicalgary.ca
Dr. Paddy McCluskey, Canadian Sport Institute Pacific: pmccluskey@csipacific.ca

Join And Take Part Group Training Sessions On Skype (Video), Participez à Des Sessions d’Entrainement de Groupe sur Skype (vidéo)

=====TEXTE FRANÇAIS CI-BAS=====

There is a Skype group that is training and may of interest to you as it is free, and all skaters are welcomed. To join, please send an e-mail to pierre@vrlleclub.com

Read more: Join And Take Part Group Training Sessions On Skype (Video)

=====FRANÇAIS=====

Il y a un groupe Skype qui s’entraîne et peut vous intéresser: gratuit, tous les patineurs sont les bienvenus. Pour adhérer, merci d’envoyer un couriel à pierre@vrlleclub.com

Pour plus d’infos: Join And Take Part Group Training Sessions On Skype (Video)

RSC COVID-19 Notice, Avis RSC COVID-19

=====TEXTE FRANÇAIS CI-BAS=====

The COVID-19 pandemic is a novel and rapidly changing situation. Roller Sports Canada has been monitoring what national and global health agencies are recommending; the best practices being adopted by other Canadian sport organizations and businesses; and travel restrictions that are being put into place around the world.

Our current travel recommendations for Roller Sports Canada athletes, officials, and coaches are below. Please note that these recommendations may change as the situation evolves.

  • Avoid all non-essential travel by mass transit (bus, train or plane); travel by car if possible.
  • Avoid attending non-essential events, particularly indoor events attended by large numbers of people. Some events in some jurisdictions are cancelled.
  • Avoid travel to affected areas (see the WHO and Health Canada websites for the latest information).

Individuals who arrange events, and are concerned that their event will be impacted should contact their provincial, national and municipal authorities, all of whom are prepared to advise what should be done. Individuals, Clubs, Teams, Leagues, and Event Organizers who arrange, plan, promote, and organize events, and are concerned that their event will be impacted should contact their provincial, national and municipal authorities, all of whom are prepared to advise what should be done.

SPEED

At this time, no decision has been made by RSC and its committees with regard to advisories, non-participation, postponements, or cancellations for the Speed Outdoor Championship in August in Halifax and the Canada Marathon this September in Blainville (near Montreal) as well as participation at the World Speed Championships in Colombia in July.

ROLLER DERBY

As there is no way to guarantee non-contact, RSC recommends all practices and events be cancelled until such time as the Canadian and Provincial Health Authorities determine it is OK to hold large gatherings and allow physical contact in sports again.

RESOURCES

=====FRANÇAIS=====

La pandémie de COVID-19 est une situation nouvelle et en évolution rapide. Roller Sports Canada surveille ce que les agences de santé nationales et mondiales recommandent; les meilleures pratiques adoptées par d’autres organisations et entreprises sportives canadiennes; et les restrictions de voyage qui sont mises en place dans le monde.

Nos recommandations de voyage actuelles pour les athlètes, les officiels et les entraîneurs de Roller Sports Canada sont ci-dessous. Veuillez noter que ces recommandations peuvent changer à mesure que la situation évolue.

  • Évitez tous les déplacements non essentiels en transport en commun (autobus, train ou avion); voyagez en voiture si possible.
  • Évitez d’assister aux événements non essentiels, en particulier les événements en salle auxquels assistent un grand nombre de personnes. Certains événements dans certaines régions sont annulés.
  • Évitez de voyager dans les régions touchées (consultez les sites Web de l’OMS et de Santé Canada pour obtenir les dernières informations).

Les personnes qui organisent des événements et craignent que leur événement soit impacté doivent contacter leurs autorités provinciales, nationales et municipales, qui sont toutes prêtes à conseiller ce qui doit être fait. Les individus, les clubs, les équipes, les ligues et les organisateurs d’événements qui organisent, planifient, font la promotion, et organisent des événements et craignent que leur événement soit touché doivent contacter leurs autorités provinciales, nationales et municipales, qui sont tous prêts à conseiller ce qui devrait être terminé.

VITESSE

À l’heure actuelle, aucune décision n’a été prise par RSC et ses comités concernant les avis, la non-participation, les reports ou les annulations pour le Championnat de Vitesse Extérieur en août à Halifax et le Marathon du Canada en septembre à Blainville (près de Montréal), et aussi pour la participation aux championnats du monde de vitesse en Colombie en juillet.

ROLLER DERBY

Comme il n’y a aucun moyen de garantir le non-contact, RSC recommande que toutes les pratiques et tous les événements soient annulés jusqu’à ce que les autorités sanitaires canadiennes et provinciales déterminent et permettent d’organiser des rassemblements et de permettre à nouveau le contact physique dans le sport.

RESOURCES

World Skate Coaching Seminar In Orlando, Séminaire World Skate Pour Entraîneurs à Orlando

=====TEXTE FRANÇAIS CI-BAS=====

RSC would like to provide funding for RSC members attending the World Skate Coaching Seminar in Orlando on April 6-7 for roller speed. Please get in touch with us at speedcommittee@rollersports.ca by April 1st to apply for funds.

2020-wso

On April 6-7, Orlando will host the first ever Indoor Inline Speed Skating Seminar for Judges and Coaches at the skating rink “Astro Skate Orlando”. With the aim to promote and develop international indoor inline speed skating events, the Seminar will engage with coaches and judges from all over the world thanks to a an intense schedule and a large speakers’ panel.

=====FRANÇAIS=====

RSC aimerait fournir un financement aux membres de RSC qui participent au Séminaire World Skate Pour Entraîneurs à Orlando les 6 et 7 avril pour roller vitesse. Veuillez nous contacter a speedcommittee@rollersports.ca avant le 1er avril pour commencer la demande.

Reminder: Register for Insurance to be in Effect, Rappel: Inscrivez-Vous Pour que Votre Assurance Soit en Vigueur

=====TEXTE FRANÇAIS CI-BAS=====

Please be advised that as of January 1st 2020, you must register with Roller Sports Canada to have your accident and liability insurance to be in effect.

=====FRANÇAIS=====

Veuillez noter qu’à compter du 1er janvier 2020, vous devez vous inscrire auprès de Roller Sports Canada pour que votre assurance pour accident et de responsabilité soit en vigueur.

Registration With RSC For 2020, Inscription Avec RSC Pour 2020

=====TEXTE FRANÇAIS CI-BAS=====

RSC (Roller Sports Canada) memberships can now be renewed for 2020. Please register before you attend practices with your Club (RSC Member Club) in 2020 to ensure you are covered for insurance purposes. Insurance is not in effect until all requirements for registration (for an individual) are complete and the Club is a member with RSC.

=====FRANÇAIS=====

Les adhésions avec RSC (Roller Sports Canada) peuvent maintenant être renouvelées pour 2020. Merci de vous inscrire avant de participer aux entraînements avec votre club (Club qui est membre de RSC) en 2020ce qui assurera que vous êtes couvert avec l’assurance. L’assurance n’est pas en vigueur tant que toutes les conditions d’inscription (pour un(e) individu(e)) ne sont pas complétées et que le club est membre de RSC.

RSC Insurance Information, FAQ sur les Assurances

=====TEXTE FRANÇAIS CI BAS=====

*Updated December 2019*

How much is insurance?

RSC Insurance can be accessed for individuals (skaters, officials, coaches) by registering at a cost of $65 ($67 when paying via Paypal). Leagues can become members at a cost of $65 ($67 when paying via Paypal).

What does the insurance cover?

RSC Insurance coverage features Liability and Sport Accident.

Continue reading