Alain Quintard en Roller Pour une Levée Pour la Société de la SP

Dimanche de la semaine dernière, j’ai patiné les 50 Kms du “Toronto Bike Tour“ dans le cadre de la levée de fonds pour la Société de la SP.

Tout s’est bien passé!

Le temps était parfait pour cette randonnée : un peu frais le matin au départ mais un beau ciel bleu ensoleillé et quelques nuages bénéfiques qui m’ont permis de rester “cool“ tout le temps. Il y avait une légère brise qui me poussait dans le dos dans la deuxième moitié du parcours.

La route était toujours la même, le long de la rivière Humber pour la plupart du temps et dans quelques quartiers résidentiels de l’ouest de Toronto. Je commence maintenant à connaitre toutes les côtes et dénivellations, les virages, les sections d’asphalte plus rugueuses (et il y en a trop à mon goût) et même les crevasses dans la chaussée, cauchemars des patineurs.

J’avais décidé de relaxer et profiter de ce parcours pittoresque. Mais, emporté par l’allégresse du moment, je suis parti à un bon rythme soutenu, dépassant même de nombreux cyclistes plutôt surpris de voir ce participant sur huit roues au lieu de deux!

Je suis arrivé à la mi-parcours en 1:03 heure et est fait demi-tour après avoir avaler une gorgée de Gatorade! Je savais le retour plus ardu avec plus de côtes dont un vrai mur d’environ 250 mètres de long! Je me sentais plus frais que par les années passées. Je suis certain que l’entrainement régulier avec mon club (Toronto Inline Skating Club) et un coup de patin légèrement amélioré techniquement y sont pour beaucoup.

J’ai bouclé le parcours en 2:19 heures soit plus de 10 minutes rapide que l’année dernière et ai fini plus en forme.

Tout en poussant machinalement sur mes patins, je pensais à tous ceux qui sont affectés par cette maladie. Grâce à votre générosité et le programme de Molson Coors Canada qui contribue dollar pour dollar pour les dons de ses employés, j’ai remis cette année à la société de la SP $5050. Pour certains, cela peut sembler beaucoup mais en fait c’est peu si l’on pense à tous les coûts de recherche pour trouver un remède. Merci à tous! Il semble que, depuis quelques années, il y a eu de bons progrès vers la découverte d’une solution à cette maladie et qu’un remède est presque à portée de la main. Ce n’est pas le temps de lâcher, au contraire!

Je suis déterminé à continuer à patiner pour la SP tant que je vais être capable et de ramasser encore plus d’argent. Donc je vous donne rendez-vous à l’année prochaine!

Merci encore!

Advertisements